Qui était Thomas de Clermont ?

Thomas de Clermont (vers 1517 à Rupt – 1595 à Rupt) était seigneur de St-Georges-de-la-Couée de 1543 à 1595. Son père, René de Clermont (1487 – 1543), était le premier de la lignée des seigneurs de St-Georges issue de la famille des Clermont Gallerande. Thomas épousa vers 1540 Jeanne de Perriers qui lui amène en dot les terres de la Jaille-Yvon. De cette union naîtront Hardouin, seigneur de St-Georges de 1595 à 1633, et Ambroise, qui sera mariée à Amaury de St-Offange.

Le premier titre de Thomas de Clermont était baron de Rupt en Haute-Saône, fief apporté dans la famille de Clermont par Philiberte de Goux sa mère. Thomas possédait de nombreuses autres terres en France, en particulier en Anjou, avec principalement les seigneuries du Grand Montreveau, de Bohardy et de Noizey, et en Franche-Comté où en plus de sa terre de Rupt, il portait le titre de souverain de Delain.

Thomas de Clermont résidait souvent à St-Georges dans son logis seigneurial situé au nord de l’église. Il est le principal artisan de la construction de la chapelle de l’église paroissiale.

Il mourut en 1595 dans son fief de Rupt. Son fils Hardouin, qui a épousé en 1598 Jeanne de Harlay, prend alors sa succession.